Back to Blogs
Blog Img

Quoi faire et ne pas faire pendant une entrevue d emploi

Que vous soyez récemment diplômé et postuliez pour un premier poste ou que vous soyez un professionnel à mi-carrière souhaitant passer au niveau suivant, une entrevue d’emploi peut être angoissante. 

Gardez ce qui suit à l’esprit afin de vous distinguer lors de votre prochaine entrevue en personne:

  • N’oubliez pas de vous renseigner sur l’entreprise. Un manque de connaissances sur l’entreprise constitue un signal d’alarme pour les gestionnaires recruteurs. Avant de vous présenter à l’entrevue, assurez-vous de connaître l’histoire, les services ou produits actuels, la part du marché, les concurrents et le nombre d’employés de l’entreprise. 

  • Préparez des questions. Cela montre que vous êtes réellement intéressé et avez beaucoup pensé au poste. Voici quelques exemples de bonnes questions à poser : « Pouvez-vous me parler des parcours professionnels que vous offrez? » et « Selon vous, quel est l’aspect le plus difficile de ce poste? » 

  • N’arrivez pas en retard. Les gestionnaires recruteurs sont occupés et rencontrent habituellement plus d’un candidat par jour. Arriver en retard n’est pas qu’impoli, cela perturbe l’horaire de l’intervieweur – et vous ne laisserez certainement pas une bonne première impression. 

  • Soignez votre apparence. Trouvez à l’avance le code vestimentaire de l’entreprise. Une bonne manière d’y parvenir consiste à faire appel à une personne de votre réseau travaillant ou ayant travaillé pour cette entreprise. Si vous n’avez aucune relation avec l’employeur, appelez simplement au comptoir d’accueil de l’entreprise et renseignez-vous. Il vaut mieux être trop formel que trop décontracté.

  • Ne parlez pas négativement de vos anciens employeurs. Même si vous avez connu une expérience épouvantable avec un employeur précédent, ne dites jamais rien de négatif à son sujet. Les gestionnaires recruteurs cherchent des attitudes positives, alors trouvez quelque chose de positif à dire à propos de tous les postes que vous avez occupé.

  • Dites la vérité. Il peut être tentant de déformer ou d’embellir la vérité, mais cela ne portera pas fruit à long terme. Le gestionnaire recruteur pourrait vérifier votre expérience auprès de vos anciens employeurs ou il pourrait être découvert ultérieurement que vous avez menti à propos de certains renseignements. Même si vous devez admettre que vous avez mal géré une situation professionnelle, tout n’est pas perdu puisque vous pourrez alors expliquer ce que vous avez tiré de cette expérience.

  • Ne soyez pas modeste. Une entrevue est l’occasion de vous démarquer. Parlez avec assurance (mais pas avec arrogance) de toutes vos réalisations et compétences pertinentes.

  • Soyez inoubliable. Les gestionnaires recruteurs rencontrent beaucoup de bons candidats; il vous faut donc trouver un moyen d’établir un lien avec eux. Consultez le profil LinkedIn du gestionnaire recruteur afin de voir si vous avez quelque chose en commun ou mentionnez un événement notable concernant l’entreprise ou le secteur.

  • N’oubliez pas d’amener une copie papier de votre curriculum vitæ. Il est toujours préférable d’avoir votre curriculum vitæ en main au cas où vous auriez besoin de vous y référer.

  • Expliquez en quoi vous serez un atout pour l’entreprise.Selon Forbes, dans l’article intitulé How to Give a Great Interview (en anglais seulement), vous devez ressortir du lot en expliquant exactement comment vous aiderez l’entreprise. Par exemple, si l’entreprise étend sa présence à l’étranger et que vous avez de l’expérience internationale, soulignez cette expérience et mettez l’accent sur la façon dont vous pouvez conférer une valeur ajoutée aux activités de l’entreprise.

Finalement, envoyez toujours un courriel de remerciement au gestionnaire recruteur. C’est poli et cela aidera à ce qu’il se souvienne de vous.